Magere Honigernte 2021

25.10.2021

25/10/2021 - (Source © lid.ch) - Le mauvais temps de cette année a également considérablement réduit la récolte de miel des apiculteurs suisses : en moyenne, il y avait 7,2 kilogrammes de miel par colonie d'abeilles - la récolte de miel de cette année est 75 % inférieure que l'année dernière.

Après la récolte record de l'année dernière avec jusqu'à 40 kilogrammes par colonie d'abeilles dans certains cantons, l'année 2021 s'est montrée d'un tout autre côté, écrit l'organisation faîtière des associations d'apiculteurs suisses Apisuisse dans un communiqué. Parce que le printemps était trop froid et humide, la récolte de miel de printemps s'était déjà révélée médiocre et les quantités de miel d'été avaient également beaucoup souffert du temps avec beaucoup de pluie, de grêle et d'inondations. En conséquence, les abeilles n'auraient pas pu s'envoler pour récolter le nectar et polliniser les fleurs des prés et les arbres fruitiers. Selon Apisuisse, les abeilles devaient même être nourries au niveau régional, sinon elles seraient mortes de faim.

Dans toute la Suisse, la récolte de miel de printemps a été en moyenne de 1,9 kg par colonie d'abeilles - l'année précédente, elle était en moyenne de 11,2 kg. Le manque de pollinisation a également entraîné une très mauvaise récolte de cerises et de prunes en 2021. De fortes pluies et des tempêtes de grêle auraient empêché la floraison de la forêt en été, mais de courtes phases d'apaisement du temps auraient aidé les abeilles à puiser dans des sources de nectar spéciales telles que les fleurs de tilleul et les fleurs de mûres tardives. Cela a conduit à une récolte moyenne de miel d'été dans toute la Suisse de 5,3 kilogrammes par colonie d'abeilles, ce qui était nettement inférieur à celui de l'année précédente à 18,7 kilogrammes. Selon Apisuisse, la récolte annuelle totale était de 7,2 kg par colonie d'abeilles - l'année dernière, il y en avait 29,9 kg. Ces chiffres incluent également les quantités récoltées au Tessin, qui a été largement épargné par les intempéries pendant les mois de récolte du miel et, malgré une baisse par rapport à l'année précédente, a encore pu atteindre une quantité totale de miel de 25,9 kg par colonie d'abeilles - plus deux fois plus que les «meilleurs» cantons au nord des Alpes.

Certains apiculteurs peuvent encore vendre du miel grâce à leurs stocks de l'année précédente, mais pour la plupart d'entre eux, 2021 signifiera également une perte financière. C'est notamment le cas des apiculteurs professionnels qui, contrairement aux fruiticulteurs et maraîchers également touchés, ne perçoivent aucune subvention de l'Etat, précise-t-on. Et le peu de miel qui est vendu coûtera probablement beaucoup plus cher en raison de la rareté.

Trouvez du miel sur agroswiss ou ouvrez tout de suite votre propre magasin à la ferme :

Veuillez cliquer ICI